schedulek

schedulek — Ajoute un nouvel évènement de partition.

Description

Ajoute un nouvel évènement de partition.

Syntaxe

schedulek knsnum, kwhen, kdur [, kp4] [, kp5] [...]
schedulek "insname", kwhen, kdur [, kp4] [, kp5] [...]
schedule kPar[]

Exécution

knsnum -- numéro d'un instrument. Equivalent à p1 dans une instruction i de partition. knsnum doit être un numéro supérieur au numéro de l'instrument appelant.

« insname » -- une chaîne de caractères (entre guillemets) représentant un instrument nommé.

kwhen -- date de début du nouvel évènement. Equivalent à p2 dans une instruction i de partition. kwhen ne doit pas être négatif. Si kwhen vaut zéro, knsnum doit être supérieur ou égal au p1 de l'instrument courant.

kdur -- durée de l'évènement. Equivalent à p3 dans une instruction i de partition.

iPar[] -- paramètres de l'évènement dans un tableau de taux-k.

kp4, kp5, ... -- Equivalent à p4, p5, etc., dans une instruction i de partition. L'opcode accepte aussi des chaînes de caractères en p4-pN

schedulek ajoute un nouvel évènement de partition. Les arguments, options incluses, sont les mêmes que dans une partition. Le temps kwhen (p2) est mesuré à partir de l'instant de cet évènement.

Si la durée est nulle ou négative, le nouvel évènement est de type MIDI, et il hérite le sous-évènement de relachement (release) de l'instruction schedule.

See also

event, event_i, schedule, schedwhen, schedkwhen, schedkwhennamed, scoreline, scoreline_i

Crédits

Auteur : John ffitch
Université de Bath/Codemist Ltd.
Bath, UK
Janvier 2020