scale

scale — Signal de pondération arbitraire.

Description

Met les valeurs entrantes à l'échelle d'un intervalle défini par l'utilisateur. Semblable à l'objet de pondération que l'on trouve dans les languages de flux de données les plus connus.

Syntaxe

kscl scale kinput, kmax, kmin[, kimax, kimin]

Exécution

kin -- Valeur d'entrée. Elle peut provenir de n'importe quelle source au taux-k pourvu que la sortie de cette dernière soit comprise entre kimin et kimax.

kmin -- Valeur minimale de l'intervalle de pondération.

kmax -- Valeur maximale de l'intervalle de pondération.

kimin -- facultatif ; minimum de l'intervalle des valeurs en entrée, vaut 0 par défaut.

kimax -- facultatif ; maximum de l'intervalle des valeurs en entrée, vaut 1 par défaut.

[Avertissement] Avertissement
Faire attention à l'ordre des arguments dont le maximum précède le minimum

Exemples

Voici un exemple de l'opcode scale. Il utilise le fichier scale.csd.

Exemple 914. Exemple de l'opcode scale.

Voir les sections Audio en Temps Réel et Options de la Ligne de Commande pour plus d'information sur l'utilisation des options de la ligne de commande.

<CsoundSynthesizer>
<CsOptions>
; Select audio/midi flags here according to platform
; Audio out   Audio in    Silent
-odac           -iadc     -d    ;;;realtime output
</CsOptions>
<CsInstruments>

sr	=	44100
ksmps	=	10
nchnls	=	2

/*--- ---*/

	instr	1	; scale test

kmod	ctrl7	1, 1, 0, 1
	printk2	kmod

kout	scale	kmod, 0, -127
	printk2	kout

	endin

/*--- ---*/
</CsInstruments>
<CsScore>

i1	0	8888

e
</CsScore>
</CsoundSynthesizer>


Voir aussi

gainslider, logcurve, expcurve

Crédits

Auteur : David Akbari
Octobre
2006
John ffitch
Ajout de l'intervalle des valeurs d'entrée en 2020.